La marche à suivre pour nous proposer un projet à distribuer est détaillée dans notre rubrique « Contact».

Pas nécessairement. Nous pouvons travailler « en direct » avec des personnes physiques, c’est-à-dire un artiste ou un producteur. Les paiements seront alors effectués directement au nom de la personne ayant signé le contrat de distribution avec Musicast.

Nos principaux clients sont les réseaux Fnac, Espaces Culturels Leclerc, Cultura, Gibert, Auchan, Carrefour, Casino, etc. Nous fournissons également de très nombreux disquaires indépendants, ainsi que les sites internet de vente en ligne tels que Fnac.com, Amazon, CD Mail, etc.

Nous fournissons toutes les principales plateformes digitales, notamment : Spotify, Deezer, iTunes, Apple Music, Napster, Google Play, Amazon, Beatport, Qobuz, Xbox, Shazam, FnacJukebox, etc.

Non. En dehors de notre commission de distribution (cf paragraphe ci-dessous), aucun frais, aucun coût d’inscription ne vous seront facturés.

Pour les ventes physiques (CD, vinyles, DVD…) nous vous reversons les 60% du prix auquel le disque est vendu aux disquaires. Par exemple, un disque en vente autour de 13 euros (TTC) dans les bacs, est vendu 8,38 euros hors taxe au disquaire, ce qui fait 5,02 euros HT pour vous par disque vendu. Pour les revenus digitaux (téléchargement et streaming) nous vous reversons 70% de ce que nous paye les plateformes. Aucun autre frais n’est prélevé.

Suivant les périodes et si votre dossier est complet, il nous faut entre 15 jours et 4 semaines pour répondre aux demandes de distribution qui nous sont envoyées. Nous répondons à tous les dossiers, que la réponse soit positive ou négative. Les réponses sont données exclusivement par e-mail.

Il faut compter au minimum 4 semaines pour que nos commerciaux puissent placer les disques auprès des disquaires et que nous les livrions. En dehors de ce délais « technique », il peut y avoir des semaines où notre planning de sorties est déjà complet. Si nous décidons de distribuer votre disque, nous fixerons ensemble sa date de sortie commerciale.

Vous ne pouvez pas vendre à des magasins habituellement clients chez nous. En revanche, vous pouvez vendre vos disques à des magasins avec lesquels nous ne travaillons pas et également lors de vos concerts.

Lorsque nous nous engageons sur un projet, nous prenons toujours en charge sa distribution physique et numérique. Par ailleurs, il est toujours préférable que le son ne soit pas disponible en téléchargement avant la sortie physique de l’album pour ne pas gêner la mise en place de ce dernier dans les magasins.

En tant que distributeur, Musicast prend en charge la promotion de son catalogue auprès des disquaires et des plateformes digitales. En revanche, la promotion auprès des médias (radios, télé, presse, site web) est de la responsabilité du label ou du producteur. Le professionnalisme du plan de promotion des projets que nous recevons fait d’ailleurs partie de nos critères de sélection. Par ailleurs, Musicast propose depuis 2013 son propre service de promotion auprès des médias, réservé aux artistes que nous distribuons. Il s’agit d’un service payant dont vous pourrez discuter les modalités avec votre chef de projet chez Musicast si votre album est retenu pour être inclus dans notre catalogue. Vous trouverez plus d’informations sur notre service promotion à la rubrique « promotion » [lien vers la page]

Non. Nous vendons uniquement sur le territoire français, DOM-TOM compris.

Nos contrats sont conclus pour une durée d’un an renouvelable.

Ce n’est pas un problème. Nous vous fournirons des stickers avec notre code barre à coller sur vos disques. Il est cependant préférable de nous proposer le projet avant de lancer sa fabrication pour éviter cette opération.

En tant que producteur de votre album, il vous revient d’obtenir l’autorisation de fabrication de vos disques auprès de la SDRM. Si vos morceaux ne sont pas déposés à la SACEM, vous n’aurez rien à payer. Si vous êtes auteur-compositeur et producteur de votre album, et que vous êtes inscrit à la SACEM, celle-ci vous reversera la quasi-totalité des sommes versées à la SDRM. Ces formalités peuvent être effectuées en lignes à l’adresse suivante : http://opo.sacem.fr.

Non, il vous revient de payer la fabrication de vos disques. Cependant, étant nous-mêmes fabricant, nous pouvons vous faire bénéficier de nos tarifs de pressage si nous décidons de distribuer votre disque.

Pour plus d'informations, merci de nous contacter par email.

Contact